REDON sous l'occupation

19 septembre 2022

HOMMAGE AUX FUSILLES

23 octobre Chateaubriant

Posté par Jacques Royer à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 juillet 2022

THEN and NOW (2)

 

Gare Marchandises

 

Soldats allemands en gare de marchandises de Redon. La photo est prise en fin d'apres midi, quelques minutes avant le depart d'un convoi de materiel stationné sur une bretelle d'attente.

A droite de la photo se situent les entrepots de Baccarat abritant une base logistique de la Kriegsmarine et precedemment utilisée par les Anglais, du 19 septembre 1939 au 15 juin 1940.

On voit une traction stationnée sous la gare de marchandises. Une dizaine de soldats s'activent en queue de train.

Le clocher et l'église de St Sauveur apparaissent en arriere plan

Posté par Jacques Royer à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2022

THEN and NOW (1)

PONT la Baignade comparatif

 

Le 5 aout 1944, les troupes americaines de la 4th Armored font leur entrée dana la ville, quelques heures seulement apres le depart des derniers élements de la 265.ID. allemande. 

Les premiers vehicules arrivent par la chaussée de la Digue, entourés par une horde d'habitants qui font éclater leur joie et deploient fievreusement les drapeaux tricolores. Les jeunes GI's arborent de larges sourires et distibuent des cigarettes et des chewing-gums à tous ceux qu'ils croisent.

Posté par Jacques Royer à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2022

LISTE NOIRE

BIRIEN Paul, né le 6 septembre 1891 à Redon. Il sera fusillé à Nantes le 22 octobre 1941 à 16h00 sur le terrain du Bel. // BLATT Szajna, Polonaise née à Poddebice le 23/3/1902 et arrêtée le 16 juillet 1942 à Sainte-Marie-de-Redon. Elle partira par le convoi n° 23 (train 901-18) de Drancy le 24 août 1942.// BLATT Szalma, Polonaise née en Czaikile 11/9/1892 et arrêtée le 3 novembre 1943 à Sainte-Marie-de-Redon. Elle partira par le convoi n° 64 vers Auschwitz le 7 décembre 1943.// BLATT Sarah, née à St Quentin le 28/12/1925 (ou le 27) elle est arrêtée le 3 novembre 1943 à Sainte-Marie-de-Redon. Elle partira avec Szalma, sa mère,  par le même convoi n° 64.// BLATT Claire née à St Quentin le 20/8/1938 (5 ans). Elle est également arrêtée le 3 novembre 1943 à Sainte-Marie-de-Redon. Elle partira elle aussi, avec sa mère et sa sœur, par le convoi n° 64, le 7 décembre 1943.// BUREL Jean, né le 1 avril 1890 à St Nicolas de Redon. Il sera arrêté le 25 décembre 1943 pour ses activités de Résistant. Il est mort en déportation le 10 mars 1944 à Buchenwald en Allemagne. Matricule 43486.// CADIO Fernand, né le 14 juin 1921 à Malansac. Il est arrêté le 26 juin 1944 à Paris, bd. Suchet, en compagnie de Raymond Langard "Gilbert", radio du réseau VAR. Il sera déporté le 15 août 1944 à Buchenwald et décédera à Ellrich (Kommando des KL Buchenwald-Dora) en Allemagne le 4 février 1945.// CARO René, né le 18 juin 1922, il est le fils d’un employé de chemin de fer de Redon, il choisira la clandestinité et intégrera la Résistance dans le Finistère. Il trouvera la mort en héros le 28 juillet 1944 à Lannedern (29).// CHAUVEAU Louis, né le 8 mai 1906 à Redon. Arrêté par les Miliciens le 18 juillet 1944. Il sera fusillé à Augan au lieudit "la Touraille" entre le 22 et 25 juillet 1944.// CHEVAL Gustave, né le 2 octobre 1922 à Redon. Il est arrêté le 14 juin 1944 à Béganne. Il sera déporté et décédera dans le camp de Sandbostel le 28 avril 1945. Matricule 39873.// COIRY Emile est né le 10 avril 1921 à Bains sur Oust. À la suite de l’attaque d’un convoi allemand, il est condamné à mort le 18 avril 44 par le tribunal militaire allemand STAB 564. Il sera fusillé le 19 avril 1944 à la prison St Michel de Toulouse.// DANET Bernard, né le 17 mai 1920 à Beslé-sur-Vilaine. Il a été arrêté fin juin 1944 à son domicile par la Police allemande. Il est ensuite transféré à Redon où il serait resté une semaine jusqu’au début de juillet 1944. Après son transfert au camp Marguerite, Il sera déporté et décédera le 13 avril 1945 à Bergen-Belsen où disparaîtra également Anne Frank. Matricule 44233.// DAYON Honoré né à Rieux en 1910. Il est arrêté le 14 juin 1944 à Rieux et décédera à Neuengamme le 7 ou 8 avril 1945.// DE CASLOU Joseph, né le 19 juin 1892. Après avoir reçu deux balles de pistolet au château de Bahurel par la Gestapo, il décédera le 25 mai 1944.// DEPLANTAY Marcel, né le 25 novembre 1892. Il est arrêté, torturé et conduit de Rennes vers Compiègne le 29 juin 1944 pour ses activités de Résistant. Il sera déporté NN au camp de Neuengamme du 31 juillet au 13 avril 1945, puis à Sandbostel en Allemagne. Il décédera le 22 avril 1945. Matricule 39403. (Sépulture n° 4/367).// DE VILLENEUVE Alain, né le 8 juin 1922. Il sera arrêté le 24 septembre 1943 et emprisonné le 16 décembre à Fribourg. Il sera fusillé le 21 août 1944 avec son frère Yves et Lucien Poulard à la caserne Schlieffen à Heilbronn.// DE VILLENEUVE Yves, né le 1 août 1920. Il sera arrêté le 30 septembre 1943 et emprisonné à Fribourg. Il sera fusillé le 21 août 1944 à la caserne Schlieffen à Heilbronn. Ils furent fusillés par groupes de huit au champ de tir de Heilbronn. Ses restes et celles de son frère sont enterrés à la nécropole de Strasbourg-Cronenbourg. (carré F, rang 5, tombes 9 et 10).// EPELBAUM Moszek, est un juif polonais de 37 ans, né le 23 septembre 1907 à Gora-Kalwarja (Pol). Il habitait St Nicolas de Redon avec sa femme Rywka et ses deux enfants. Il était tailleur et portait l’étoile jaune. Il fut arrêté au couvent de St Vincent de Paul à Redon le 13 avril 1944, jour où Simone Veil s’entassera avec 1500 camarades dans le convoi n° 71 pour Auschwitz. Moszek fut incarcéré à la prison de Redon du 13 au 15 avril 1944, puis transféré à Drancy. Il sera déporté sans retour le 20 mai 1944 par le convoi n° 74 à destination d’Auschwitz. 188 enfants feront partie de ce convoi de 1200 personnes. Il décédera le 19 (18) octobre 1944.// FORGET André, est né le 4 juillet 1893 à Redon. Il est arrêté à Nantes le 22 ou le 23 juin 1941, et sera déporté vers Auschwitz dans le convoi du 6 juillet 1942 dit des "45000". Il est enregistré à son arrivée le 8 juillet 1942 sous le numéro "45551"et décèdera le 18.11.42 à Auschwitz.// FOY Eugène, né le 29 avril 1918 à Caden. Il est arrêté par la Gestapo le 30 Juillet 1943 en compagnie de son frère Charles à Nantes, à l‘hôpital St Jacques. Après son transfert à Compiègne, il sera déporté en Allemagne le 28 octobre 1943 dans le 4eme convoi parti de France pour Buchenwald. Il décédera en déportation le 25 décembre 1944 à Dora. Matricule 30526.//GRIMBERG Sophie (Ojansky), juive polonaise, née le 15 octobre 1868 à Grodno et domicilié au 10 quai Surcouf. Elle portait l’étoile jaune fut arrêtée à Redon le 9 octobre 1942. Elle était âgée de 74 ans.  Elle sera déportée sans retour le 11 novembre 1942 par le convoi n° 45 parti de Drancy vers Auschwitz.// GUEVENEUX René né le 12 avril 1913 à Redon, Il sera arrêté en février 1943 à Nantes. Il sera déporté comme prisonnier politique, et décédera à Mauthausen-Gusen en Autriche le 6 novembre 1944. Matricule 26950.// HURE Fernand né le 11 août 1909 à Redon. Il entre dans le groupe de Résistance "Front national" de Redon. Il décède le 3 août 1944 à Pipriac lors d’un accrochage avec les Allemands. Fernand portera une trace de balle dans le dos et de multiples coups de baïonnettes dans tout le corps. (Sépulture n° 4/310).// LE MAUFF René, sera arrêté le 29 mai 1944 à Allaire pour détention d’armes et écroué à la prison de Redon jusqu’au 2 juin 1944. Il sera ensuite interné et torturé par la Gestapo, à la prison Jacques Cartier de Rennes, qui lui fit boire de l’acide sulfurique avec un mélange d’eau. Il restera dans la cellule n°55 pendant 8 jours sans soins avant d’être transféré à l’hôpital. Il meurt le 11 juin 1944 à Rennes.// MARTIN Georges, capitaine de gendarmerie, commandant la section de gendarmerie de Redon et chef de la section secrète du réseau Action pour Redon. Il sera arrêté à Caen et sera fusillé au matin du 6 juin 1944 avec 86 autres prisonniers. Leurs corps resteront entassés dans la cour de la prison pendant 17 jours, puis brûlés dans la forêt proche.// MARTEL Lucien, né le 3 juin 1912 à Redon, il sera arrêté à Paris le 5 avril 1942. Il sera fusillé au Mont Valérien le 13 mai 1943.// MORICE Alexis, né le 21 janvier 1920 à Sainte Marie de Redon. Il décèdera à Mauthausen, en Autriche le 17 mars 1945. Matricule 131551.// MORVAN Houardon FFI, redonnais né à Rennes le 29 mai 1901, décède à Fégréac le 7 aout 1944. Il est tué par une balle allemande sur l’une des automitrailleuses laissée par les Américains. Le corps sera enlevé 7 jours plus tard (14.08) par Jean du Dresnay.// NERBONNE Yves, né le 2 juin 1899 à Bains/Oust. Il était meunier aux Couëdies en Bains/Oust. Il fut arrêté sur dénonciation et sous l’inculpation de détention d’armes de guerre le 29 mai 1944. Il sera déporté de Belfort le 29 août 1944 vers Neuengamme. Il décédera début 1945 en Allemagne. Son acte de disparition sera établi le 20 novembre 1946.// OSSJA Abraham Polonais né en Pierchowice le 15/7/1906. Toute sa famille arrive en mai 1940. Il fut arrêté à Sainte Marie de Redon le 16 juillet 1942 et partira d’Angers pour Auschwitz le 20 juillet 1942 par le convoi n°8.// OSSJA Sarah Polonaise née à Checiny le 27/10/1907. Elle fut arrêtée le même jour que son mari Abraham. Elle décédera à l’âge de 35 ans.// OSSJA Elie né le 27 janvier 1934 (10 ans). Après avoir été confié à Mme Blatt après la déportation de ses parents le 20 juillet 1942, Il est arrêté le 3 novembre 1943 et sera déporté par le convoi n° 64 en direction d’Auschwitz le 7 décembre 1943. Sur les 1000 déportés, 661 furent gazés à leur arrivée.// POULARD Lucien, né le 2 décembre 1917 et domicilié à Redon. Il sera arrêté le 24 septembre 1943 avec de nombreux membres du réseau Alliance. Il sera fusillé le 21 août 1944 à la caserne Schlieffen à Heilbronn. Il fut fusillé avec ses camarades par groupes de huit au champ de tir de Heilbronn. Son corps repose aujourd’hui au cimetière de Redon. (Sépulture n° 5/37).// PUSSAT Edouard, né le 2 juillet 1899 à Rieux, FFI appartenant au Mouvement de Résistance d’Allaire. Son rôle était de réceptionner les containers anglais qui tombaient sur les immenses terrains agricoles de Béganne. Il sera arrêté le 14 juin 1944 à Béganne, puis transféré de Compiègne le 28 juillet 1944 en direction de Neuengamme. Il est mort en déportation le 14 mai 1945 au camp de Ravensbrück. Matricule 39872.// RÉGENT Auguste, né le 14 août 1909 à Redon, entra dans la Résistance en mai 1943. Il faisait partie du réseau Alliance et sera arrêté par la Gestapo de Rennes, le 7.10.43. Il sera interné à la prison Jacques Cartier puis transféré à la prison de Fresnes le 30.05.44. Il sera déporté NN le 14 juillet à destination du camp de Schirmeck, où il fut interné au block 10 avec les autres détenus du réseau. Après un dernier voyage de douze kilomètres vers le camp du Struthof, seul camp de concentration sur le territoire français, les SS l’exécuteront d'une balle dans la nuque, comme 106 de ses camarades du réseau Alliance, dans la nuit du 1er au 2 septembre 1944.// RENAUDEAU Eugène, né le 21 novembre 1890. Directeur de l’école d’Allaire, il fut arrêté à Allaire le 14 juin 1944. Il est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme (n°40593) où il décède le 15 novembre 1944.// SAMANA Jeanne, née le 24 octobre 1892 à Bains/Oust. Elle fut arrêtée à Marseille en mars 1944 pour avoir épousé un juif. Elle décédera en mars 1945, après être passée par les chambres à gaz, au camp de Ravensbrück.// SIMON Jean, électricien né le 28 septembre 1917 à Bains/Oust, fut arrêté le 2 août 1944 avec Robert Arbillot. Il montera dans ce train à Redon vers Belfort et sera déporté le 26 août 1944 vers Natzweiler. Il arrivera à Gusen-Mauthausen le 16 septembre 1944 et y décédera le 11 avril 1945. Matricule 24047.// SILLARD Charles, né le 6 novembre 1889, il sera arrêté le 29 juin 1944, interrogé par les Feldgendarmes à Beauval (Redon) et déporté en août 1944 avec ses compagnons d’infortune par le convoi de Langeais. Il sera transféré vers Neuengamme. Il décédera le 7 novembre 1944 à Hambourg. Matricule 44154.(Sépulture n° 4/821).// TARDIF Gaston, né le 5 août 1913 et arrêté le 30 mai 1944. Il sera tué à Langeais le 6 août 1944 lors d’une attaque aérienne sur un train qui l’emmenait en Allemagne avec Mme Deplantay, Marie Cahour et Mme Le Floch.// THEBAULT Aristide, né 18 août 1899. Il fut arrêté le 17 juin 1944 à Rieux. Il décédera le 25 août 1945 à Paris après sa libération du camp de Sandbostel en Allemagne.// THEBAULT Prosper, né le 1 avril 1891 à Rieux. Il fut arrêté le 17 juin 1944 à la ferme du Plessis à Rieux. Il est mort en déportation à Sandbostel vers le 12 mai 1945. Matricule 40589.// WAINTRAUB Israël, né en 1909 à Redon. Il sera déporté le 07 août 1942 par le convoi n°16 de Pithiviers, destination Auschwitz. Sur les 1069 personnes composant le convoi, on comptera 298 enfants. 794 malheureux seront gazés dès leur arrivée au camp.

Posté par Jacques Royer à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 JUILLET 1942

Etaoile David

La première rafle de juifs en Bretagne a lieu le 16 juillet 1942. Le SD de Rennes transmet ses directives et 18 personnes sont arrêtées pour être transférées au centre d’accueil d’Angers. 14 d’entre elles sont déportées directement à Auschwitz par le convoi n°8. Les autres seront transférées à Drancy. Sur les trois feuillets de la liste qui accompagne ce rapport, on trouve trois personnes de Sainte Marie de Redon :

 

n°7- Blatt Szajna, née à Poddebice en Pologne le 23.03.1902. (convoi n°23)

n°8- Ossja Abraham, né à Piechowice en Pologne le 15.07.1906. (convoi n°8)

n°9- Ossja Sarah, née à Chency en Pologne le 27.10.1907. (convoi n°8)


 

Posté par Jacques Royer à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 juillet 2022

TRAIN DE MUNITIONS

Plan TRAIN MUNITIONS

 REDON sous l'occupation p.253

Posté par Jacques Royer à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2022

21 Mai 2022

Capture

Posté par Jacques Royer à 18:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2022

BAINS/OUST

7FD3151F-806F-4776-80A8-91B5B14ED7B2

Posté par Jacques Royer à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2022

HOMMAGE

Général_Georges_Jean-Pierre_Philippot

Le général (2s) Georges Philippot est né le 11 juillet 1939 à Saint Vincent-sur-Oust. Préfacier de mon ouvrage, il nous a quitté le 9 février 2022. Homme consciencieux, dynamique, débordant de projets, il a su par sa bienveillance m’accompagner dans la réalisation de mon projet.

Il effectue ses études à Redon, au collège Saint Joseph puis au lycée Saint Sauveur. Saint-Cyrien de la promotion « Centenaire de Camerone » (1962-1964), il exerce en Gendarmerie toutes les fonctions afférentes à ses divers grades successifs, en unités, en école, en état-major ou dans des cabinets ministériels. Il a notamment commandé la compagnie de gendarmerie départementale de Calvi, le groupement de gendarmerie départementale du Finistère, la 7ème légion de Gendarmerie Mobile, et, comme général, la circonscription de gendarmerie d’Orléans. Rappelé au service après son admission en 2ème section des officiers généraux, il devient chef du Service Historique de la Gendarmerie Nationale puis crée la Société Nationale de l’Histoire et du Patrimoine de la Gendarmerie, importante association qu’il préside jusqu’en 2016.

Docteur en histoire et brillant conférencier, il a soutenu sa thèse, « Gendarmerie et identité nationale en Alsace et Lorraine, 1914-1918 » en 2008, à l’université Paul Verlaine, à Metz.

 

Posté par Jacques Royer à 11:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2021

DÉDICACE 2 Octobre

Je serai présent le SAMEDI 2 OCTOBRE 2021à Beslé sur vilaine

A partir de 14h à la salle des fêtes à l'occasion de l’exposition sur

BERNARD DANET deporté resistant et de la plaque de rue rebaptisée à son nom

AA8C9498-8616-409E-8B79-003084FC0C21 

 

 

 

Posté par Jacques Royer à 21:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]